Trouble de stress post-traumatique : causes, symptômes et traitements

stress post traumatique
Rate this post

Le trouble de stress post-traumatique ou TSPT se manifeste généralement suite à l’exposition à un évènement qui peut porter atteinte à l’intégrité physique ou représenter une menace vitale. La manifestation de ce problème n’est pas brutale (systématique), mais progressive. Le développement du TSPT est le résultat de l’interaction de plusieurs facteurs, ce qui peut favoriser la mise en place de ce trouble sur une longue durée. En réalité, l’intensité d’un trouble de stress post-traumatique peut évoluer de légère à sévère. Ce texte vous apporte tous les détails à ce sujet.

Que comprendre du trouble de stress post-traumatique ?

Le TSPT se manifeste souvent quand vous vous exposez à un évènement qui s’avère être un risque potentiel pour votre vie ou votre intégrité physique. Cela représente l’un des effets au nombre de plusieurs autres possibles. De plus, le trouble de stress post-traumatique ne se développe pas de façon systématique, mais il le fait de manière très discrète et très lentement.

Dans les cas les plus sévères du TSPT, le patient peut être atteint de problèmes handicapants tous les jours, d’une difficulté morale intense ou encore détruire sauvagement votre qualité de vie ainsi que celle de votre entourage. C’est un mal qui s’accompagne d’une dépression et se complique davantage les choses.

Quelles sont les véritables causes du TSPT ?

Quel que soit votre âge, en tant que personne humaine, vous pouvez rencontrer toutes sortes de problèmes, de stress ou de douleurs de différents degrés dans votre vie. Au nombre de ces situations, il y en a qui peuvent être une grande source de stress ou de traumatisme pour vous et constituer de ce fait une expérience exceptionnelle. Le traumatogène représente en effet une situation qui débouche à plus de 95 % sur la mort, une blessure très grave, une menace de mort considérable ou des violences sexuelles.

Lire  Acide lactique pendant le sport : pourquoi et que faire ?

Il existe une multitude d’évènements divers qui peuvent caractériser ce qu’est vraiment le traumatogène. Cela peut être le fait d’une accidentologie (accidents des transports, domestiques, du travail, etc.), des catastrophes (catastrophes technologiques, désastres naturels, guerres…) que de la violence interpersonnelle (prises d’otages, agressions sexuelles ou physiques, maltraitance infantile, violence psychique, etc.). En outre, une expérience traumatisante est vécue souvent quand on est directement témoin ou victime d’un évènement.

Comment reconnaître un stress post-traumatique ? Symptômes

Le TSPT peut se manifester grâce à 5 différents grands ensembles de symptômes. La maîtrise de ces groupes de symptômes peut vous aider à dénicher facilement les causes et les traitements d’un trouble de stress post-traumatique.

  • Les symptômes intrusifs : ceux-ci se manifestent par les flashs ou pensées très précis sur l’évènement, les détresses profondes ou encore des cauchemars ;
  • Les symptômes d’évitement : ils représentent les efforts conscients et volontaires que mène le patient pour éloigner tout élément déclencheur de mauvais souvenirs ou rappelant l’évènement ;
  • Les altérations négatives des émotions et cognitions : symptômes traduisent la présence constante d’émotions négatives, notamment la culpabilité, la colère, la honte, la peur, etc. ;
  • Les symptômes relatifs aux changements de l’état de réactivité et d’éveil : ils se manifestent par les problèmes de mémorisation ou de concentration à court terme, de l’irritabilité ou d’excès de colère, de mauvaises qualités de sommeil.

Ces symptômes peuvent entraîner une sensation de détachement émotionnel et sentiment de méconnaissance personnelle et d’être étranger à son entourage.

stress post traumatique

Le trouble de stress post-traumatique : diagnostic et traitement

Pour poser un diagnostic efficace pour le trouble de stress post-traumatique, il faut attendre au moins un mois après l’évènement responsable ou déclencheur. Toutefois, lorsque les symptômes s’aggravent ou sévirent très rapidement de sorte à bouleverser la vie personnelle, sociale, scolaire, professionnelle ou intime du sujet, cela peut causer un trouble de stress aigu lié au TSPT.

Lire  Oro Activ : Quelle est l’efficacité de ce produit contre les douleurs bucco-dentaires ?

De plus, un trouble de stress post-traumatique s’accompagne souvent avec certains problèmes mentaux comme les addictions, la dépression, quelques troubles anxieux, les comportements suicidaires, le deuil traumatique… Le diagnostic clinique du TSPT doit être le plus large possible pour prendre en compte tous les détails. Par ailleurs, ce type de trouble peut être traité grâce à la psychothérapie, aux antidépresseurs ou encore avec la pratique d’une activité physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *