Virus Zika : origine, symptômes et traitements

Rate this post

Indéniablement, le virus Zika a réussi à capter l’attention mondiale et à susciter d’importantes inquiétudes depuis son apparition. D’un continent à l’autre, les professionnels de santé, les chercheurs et les simples particuliers se sont efforcés de comprendre toute la portée de cette maladie infectieuse. Dans cet article, nous nous parlerons de l’origine de ce virus Zika, ses symptômes et les traitements appropriés.

Qu’est-ce qu’un virus Zika ?

Le virus Zika appartient à la famille des Flaviviridae et est du genre Flavivirus. Il s’agit d’un virus enveloppé doté d’un ARN simple brin sens positif d’environ 11 kb. Le virus a été découvert une première fois chez un singe en 1947 dans la forêt Zika en Ouganda, ensuite chez un homme en 1952 en Ouganda et en Tanzanie.

Les analyses phylogénétiques ont révélé deux lignées : une lignée africaine qui se divise en deux sous-lignées et une lignée asiatique. Le virus Zika a provoqué quatre épidémies majeures : en Micronésie, en Polynésie, en Nouvelle-Calédonie, en Amérique du Sud, en Amérique centrale, dans les Antilles et dans les Caraïbes.

Le virus Zika est transmis à l’homme par une piqûre de moustiques du genre Aedes, notamment Aedes aegypti et Aedes albopictus. Le virus peut être transmis également par contact sexuel.

Lors d’une piqûre de moustique, le moustique acquiert le virus à partir d’une personne infectée. Après une période d’incubation de quelques jours dans le moustique, le virus peut être transmis à un individu sain par une autre piqûre de moustique.

Lire  Pourquoi et comment prendre la pilule Leeloo ?

Dès lors, les personnes impactées par le virus Zika doivent prendre des mesures de prévention afin d’éviter les piqûres des moustiques et de perturber ainsi le cycle de transmission du virus.

Quels sont les symptômes de l’infection par le virus Zika ?

Dans la plupart des cas, le virus Zika provoque des symptômes légers, voire aucun symptôme. L’évolution de la maladie est généralement régulière, avec une guérison spontanée en peu de jours.

Quand les signes caractéristiques de l’infection se manifestent, ils se manifestent le plus souvent sous forme de symptômes similaires à ceux de la grippe (maux de tête, fièvre, douleurs générales) accompagnés d’une éruption cutanée qui apparaît dans les 3 à 12 jours suivant la piqûre d’un moustique. La fièvre est généralement faible et passagère.

L’impact du virus Zika sur les femmes enceintes et, plus particulièrement, sur le fœtus en développement qu’elles portent est particulièrement préoccupant. Cette maladie infectieuse peut entraîner de graves malformations congénitales, notamment la microcéphalie, chez les fœtus atteints. Tragiquement, les enfants nés avec une microcéphalie sont confrontés à des taux de mortalité accrus.

Quel est le traitement approprié pour lutter contre le virus Zika ?

Il n’existe pas de traitement spécifique ni de vaccin actif contre le virus Zika. Seuls des traitements symptomatiques sont disponibles, tels que des analgésiques et des médicaments réduisant la fièvre (par exemple, le paracétamol). L’aspirine est fortement déconseillée, de même que les anti-inflammatoires.

Aussi, il est recommandé de boire assez d’eau pour s’hydrater. Il n’existe pas de traitement spécifique pour les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes, qui sont traités de manière symptomatique. Si les symptômes s’aggravent, il est nécessaire qu’ils consultent un médecin.

Lire  Bêta Meditril en pharmacie : infos sur le composant principal de Oro-Activ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *