Métamorphosie : causes, manifestations et traitement

metamorphosie
Rate this post

La métamorphosie est une maladie de la vision relativement rare, mais qui ne manque pas de faire d’importants dégâts sur son passage lorsqu’elle n’est pas détectée et prise en charge à temps. Vous avez une vision floue accompagnée d’une perception déformée des objets, et vous avez du mal à comprendre ce qui vous arrive ? Il s’agit là précisément des signes annonciateurs de la métamorphosie, et qui nécessitent de consulter un ophtalmologue de toute urgence. Mais faut-il vraiment s’inquiéter en présence de cette maladie ? Qu’est-ce que la métamorphosie ? À quoi est dû ce mal, et peut-on le soigner ? Découvrez en bref dans cet article l’essentiel à savoir au sujet de la métamorphosie ?

Focus sur la métamorphosie : de quoi s’agit-il ?

La métamorphosie ou métamorphopsie est une maladie de la vue qui se manifeste par la déformation de la vision. Encore connue sous l’appellation de « syndrome de Von Weizsäcker », la métamorphopsie se manifeste en créant chez le sujet malade une sorte d’illusion visuelle. Plus précisément, le sujet atteint présente une déformation ou la transformation des objets dans la perception, contrairement à leur apparence réelle.

Par ailleurs, il faut préciser que même si dans ses manifestations la métamorphopsie se rapproche d’assez près de la micropsie, les deux pathologies sont à distinguer l’une de l’autre. La micropsie est une perception à échelle réduite des objets dans laquelle ceux-ci paraissent plus petits qu’ils ne le sont dans la réalité. Dans la métamorphopsie par contre, l’illusion visuelle est beaucoup plus une déformation ; autrement dit, l’objet de la perception est perçu sous une forme carrément différente.

Lire  Que faire face aux douleurs sous côtes gauches irradiant le dos ?

Selon la théorie de Paul Ferdinand Schilder sur la métamorphopsie, les illusions visuelles qu’engendre cette maladie se rapporteraient à certaines dysfonctions organiques chez l’individu. Il s’agit notamment des troubles ou des perturbations du schéma, les afférences vestibulaires et surtout labyrinthiques.

Quelles sont les causes de la métamorphosie ?

En tant que trouble et/ou déformation de la vision, la métamorphopsie est avant tout une maladie relative à un dysfonctionnement ou à une déformation de la partie centrale de l’œil. En effet, les explications des professionnels de santé et des ophtalmologues en particulier, la métamorphopsie ou la maladie de la vision déformée est une manifestation clinique d’une lésion de la macula.

Pour rappel, la macula est le pôle postérieur de la rétine ayant l’aspect d’une tache jaunâtre et présentant une dépression en son centre. C’est à cette partie de l’œil que l’acuité visuelle est au seuil maximal, ce qui justifie largement l’importance de son état dans la qualité de la perception.

Enfin, il faut préciser que le syndrome de la vision déformée n’est pas systématiquement prémonitoire de la métamorphopsie. La vision déformée est symptomatique de plusieurs autres maladies maculaires telles que :

  • La vasculo-pathie ;
  • Les trous de la macula ;
  • L’Œdème de la macula ;
  • La Chorio rétinopathie séreuse ;
  • La dégénérescence de la macula liée à l’âge ;
  • Les anomalies de la Membrane épirétinienne ;
  • Les inflammations intraoculaires.

Pour cela, un suivi rigoureux est important pour un diagnostic précoce de la métamorphopsie afin de garantir une bonne prise en charge de la maladie.

metamorphosie

Peut-on soigner la métamorphopsie ?

S’il est vite détecté et bien pris en charge, la métamorphopsie n’est pas une maladie redoutable en soi. Ainsi, il est primordial pour chaque personne de savoir s’examiner afin de détecter la maladie dès les premiers signes précurseurs.

Lire  Comment rester motivé dans son parcours de fitness ?

À l’heure actuelle, la grille d’Amsler reste l’outil le plus recommandé pour détecter la présence de la vision déformée. C’est un outil d’auto-dépistage qui est constitué d’un assemblage de petits carreaux de même taille au centre duquel l’on place un point noir.

La pratique consiste à se placer à une distance raisonnable, puis à fixer le point noir avec un œil, tout en cachant le second œil avec la main, tout en faisant attention à la perception que l’on a des lignes des carreaux à proximité du point noir. Vous percevez des lignes difformes ou des carreaux de tailles différentes ? Il y a alors de quoi consulter dans l’urgence un ophtalmologue pour un examen plus approfondi et une prise en charge adéquate de la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *