L’occiput : tout savoir sur l’arrière du crâne humain

occiput
Rate this post

Le corps humain est constitué de plusieurs parties, dont la tête qui est aussi composée de plusieurs parties. La tête est constituée des yeux, du nez, du crâne, des oreilles, de la bouche, des cheveux, du front, de la nuque. De même, le crâne humain est constitué de différentes parties, dont l’occiput. Qu’est-ce que l’occiput ? Comment est-il constitué ? Quelles sont les affections auxquelles il est exposé ? Comment les diagnostiquer et les traiter ? Ce texte vous répond à tout.

Occiput : à quoi représente-t-il ?

L’occiput représente la partie arrière de la tête. C’est la partie inférieure et postérieure médiane de la tête. L’occiput est en fait une partie de l’os occipital qui représente une partie des huit os formant le crâne et qui s’attache au sommet de la colonne vertébrale. Il facilite les mouvements de la tête, notamment en ce qui concerne le soulèvement de la tête du bas en haut. Grâce aux ligaments, il contribue également au soutien de la tête et à la protection du cerveau.

Ainsi, il représente la partie proéminente du crâne vers l’arrière. Comme les autres os du corps humain, il peut faire aussi objet des maladies osseuses, lésions et tumeurs. La bonne nouvelle, chacune de ces affections peut être traitée facilement, puisque des traitements ou des soins sont disponibles pour elles.

Quelle est l’anatomie de l’occiput ?

L’occiput se localise dans la zone postérieure de la tête, dénommée « partie postérieure saillante du crâne ». Il représente un pan de l’os occipital qui est l’un des huit os constituant le crâne. En effet, l’occiput est la zone du crâne qui ressemble à la partie verticale de l’écaille de l’os occipital et l’inion. Cette dernière se localise au niveau de la jointure des lignes de la nuque supérieure gauche et droite ainsi qu’à l’origine de la protubérance occipitale externe.

Lire  Mésencéphale : quelles sont les fonctions de ce composant du système nerveux ?

L’occiput propose une forme bien arrondie ou ovoïde dans l’os occipital qui crée la base du crâne au niveau du cou. Cet os constitue également un trou dans la partie centrale du cou pour faciliter le passage du début de la colonne vertébrale dans la zone d’insertion du rachis. L’os occipital est constitué du foramen magnum au centre, des structures à ses pourtours, de petites surfaces convexes autour du foramen magnum, le canal du nerf hypoglosse et les lignes nuchales.

Quelle est la physiologie de l’occiput ?

L’occiput joue deux rôles fondamentaux au niveau du crâne et plus précisément de la tête. En effet, il soutient la tête dans ses mouvements, notamment de bas en haut, grâce au grand ligament qui est élastique et fibreux. Ce ligament court de proéminent externe de l’occiput à la 7e vertèbre cervicale. Ensuite, l’occiput joue un rôle protecteur pour le cerveau. Représentant l’un des os qui forment le crâne, l’occiput favorise la protection de l’encéphale ou du cerveau qui se trouve à l’intérieur des os crâniens.

occiput 1

Les pathologies liées à l’occiput et les traitements en vue

L’occiput peut être touché principalement par trois types de maladies. Il s’agit des lésions occipitales provoquées par les chocs, des tumeurs osseuses provenant des cartilages ou des os et les maladies de Paget provoquées par l’accélération du remodelage des os chez les personnes d’au moins 50 ans. Dans l’un ou l’autre de ces cas de pathologies occipitales, un traitement adapté existe.

Pour les troubles crâniens, un traitement neurologique ou une rééducation appropriée pour faire l’affaire. En ce qui concerne les tumeurs, une résection chirurgicale ou des traitements à base de plantes peuvent aider. Enfin, il faut des antalgiques et bisphosphonates pour traiter la maladie de Paget.

Lire  Quelle est l’importance de la flore saprophyte sans prédominance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *